From the monthly archives: March 2014

SYNOPTIQUE Call For Papers

OTHER NETWORKS : EXPANDING FILM FESTIVAL PERSPECTIVES

Only in the last twenty years have Film and Media scholars begun to grant film festivals significant attention. Bill Nichols’ seminal text “Global Image Consumption in the Age of Late Capitalism” (1994) is often cited as the first attempt at theorizing these complex phenomena. The initiative to bring Global Studies into contact with Film Studies has been followed by a number of scholars, some of whom contributed to the organization of the sub-field of film festival studies. As they were part of the discussion of global flows though, film festival networks were simultaneously thought as an alternative circuit for film distribution.

 

Synoptique  seeks to expand the conversation by proposing a special issue designed to encourage new frameworks for thinking about film festivals as a multi-faceted film industry and institution in an increasingly interconnected, or conversely disconnected, world. We welcome papers that experiment with new approaches to studying film festivals and their networks. We are particularly interested in interventions that take into account the multiplicity of scales often left out by, or subordinated to, the global focus that kicked off the scholarship on the topic, including the region or the diasporic. In addition, we believe that renewed attention to non-European and non-A-list film festivals, as well as historical perspectives, can contribute to illuminating the complexity of actors involved in film festivals, and question the festivals’ economical and political roles.  Thinking of the variety of existing festival circuits also entails theorizing networks as disrupted, open, or even incoherent and unstable. This special issue is therefore seeking to position film festivals within a variety of contemporary and historical networks so as to appreciate the multiple ways in which they contribute to shape film cultures. To this end, we invite submissions by scholars and festival professionals. Festival reports as well as interviews, will also be considered.  Submissions can include, but are not limited to topics such as:

 

-      online film festivals
-      formal and informal networks
-      non-European and non A-list film festivals and their networks
               -      film festivals and tourism
-      film festivals and national, regional or diasporic cinemas
-      issues of programming, the politics of film selection
-      Approaches to the study of film festivals (e.g. Transnational vs. Global Studies)
-      film festivals and activism
-      film festivals and global cinema
-      how prizes, awards, competitions, and premiers influence programming
-      minorities film festivals (queer, LGBT, diaspora)
-      film festivals and narrow topics (e.g. bicycles, human rights, food, etc.)
-      film presentations as a part of festivals not solely devoted to film, or, conversely, other events offered within film festivals
-      film festivals and their audiences (as participants, spectators, consumers)
-      changes in long-running festivals due to shifts in politics, economics, demographics or
       technology

 

Submissions should be approximately 15-30 pages (interviews and reports may be shorter), written in either English or French, formatted according to MLA guidelines. Papers should be submitted by April 3rd, 2014. A link on www.synoptique.ca will guide you through the submission process. Feel free to contact us at editor.synoptique@gmail.com should you have any questions.

SYNOPTIQUE Appel à contributions

LES AUTRES RÉSEAUX : ÉLARGIR LES PERSPECTIVES SUR LES FESTIVALS DE CINÉMA

Ce n’est que ces vingt dernières années que la recherche en études cinématographiques et médiatiques a commencé à porter attention aux festivals de cinéma. Le texte fondateur de Bill Nichols, « Global Image Consumption in the Age of Late Capitalism » (1994), est souvent cité comme étant le premier à tenter de théoriser ces phénomènes complexes. Le rapprochement entre les études sur la mondialisation et les études cinématographiques a offert de fait bon nombre de nouveaux terrains de recherche, dont celui du champ d’étude des festivals de cinéma. Cependant, alors qu’ils étaient inscrits dans le dialogue sur les flux mondiaux, les réseaux des festivals de cinéma ont au même moment été pensés comme un circuit alternatif pour la distribution des films.

Synoptique cherche à enrichir le débat universitaire en proposant un numéro spécial qui encourage la création de nouveaux cadres théoriques pour penser les festivals de cinéma comme une industrie et une institution aux facettes multiples, dans un monde de plus en plus connecté – ou déconnecté. Nous accueillons toute contribution qui expérimente de nouvelles approches pour étudier les festivals de cinéma et leurs réseaux. Nous sommes particulièrement intéressés par des interventions qui prennent en compte la multiplicité des échelles souvent oubliées ou subordonnées aux logiques mondiales qui ont présidé à la création de ce champ d’étude, ainsi le régional ou le diasporique. De plus, une nouvelle attention portée aux festivals non-européens ou autres que de catégorie A, ainsi qu’à des perspectives historiques, contribuerait à mettre en valeur la complexité des acteurs impliqués dans les festivals de cinéma, et questionnerait le rôle économique mais aussi politique des festivals. Penser la variété des circuits de festivals mène donc aussi à théoriser ces réseaux comme discontinus, ouverts, ou encore incohérents et instables. Ce numéro spécial vise donc à situer les festivals dans une variété de réseaux historiques et contemporains afin d’apprécier les multiples façons dont ils ont influencé les cultures cinématographiques. À cette fin, nous accueillons des contributions d’universitaires et de professionnels des festivals. Les comptes-rendus de festivals ainsi que les entretiens seront aussi pris en compte. Les soumissions peuvent inclure, mais ne sont pas limitées à des sujets tels que :

  • -  festivals de cinéma en ligne
  • -  réseaux formels et informels
  • -  les réseaux des festivals non européens et autres que de catégorie A
  • -  les festivals de cinéma et le tourisme
  • -  les questions de programmation et les politiques de sélection des films
  • -  festivals de cinéma et activisme
  • -  l’influence des prix, récompenses, compétitions et primeurs sur la programmation
  • -  festivals de cinéma pour les minorités (queer, LGBT, diaspora)
  • -  les festivals de cinéma et les sujets précis (cf. cyclisme, droits humains, nourriture, etc..)
  • -  projections intégrées dans des festivals autres que de cinéma, et inversement, événements extérieursintégrés dans les festivals de cinéma
  • -  les festivals de cinéma et leur public (en tant que participant, spectateur et consommateur)
  • -  les changements dans les festivals installés à cause de revirements politiques, économiques outechnologiques.

Les contributions doivent faire entre 15 et 30 pages environ (les entretiens et comptes-rendus peuvent être plus courts), être écrites en anglais ou français, et respecter le style de formatage MLA. Les textes doivent être soumis au pus tard le 3 avril 2014. Vous serez guidée dans la démarche par un lien sur le site de Synoptique www.synoptique.ca. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question à l’adresse suivante: editor.synoptique@gmail.com.