Version française ci-bas
Update: February 26, 2021.

The FSAC executive wants to express our unequivocal support of the Black Canadian Studies Association’s (BCSA) withdrawal from Congress 2021 as outlined in their public statements on February 9 and 20th of this year. We are deeply troubled by the Federation’s initial inaction with regards to BCSA’s requests, and want to underscore that, while the Federation has now addressed some of those requests, there remains a critical need for the Federation to continue to demonstrate action and accountability in its relationship to the BCSA and to anti-Black racism and decolonization within its own institution and within academic spaces more broadly.

 

FSAC accepts the analysis and positions taken by the BCSA. Their statements and actions have prompted the FSAC executive in consultation with our Anti-Racism and Decolonization (AR-D) committee to begin a series of thorough, albeit preliminary, discussions about what concrete actions we can take as an association to demonstrate our support of the BCSA at this time and in the years ahead. It has also prompted reflection on how we can enact tangible and lasting efforts at countering anti-Black racism and pushing for greater decolonization within our own association.

 

As a first step, we withdraw from Congress 2021; we will create an alternative, online setting for our 2021 annual conference.

 

At our AGM this year, we will open a discussion about whether or not to continue our affiliation with the Federation and will propose a three-year timeline for discussion and for assessment  of how the Federation puts into action its stated commitments to address anti-Black racism and ensure decolonization in the academy. If the membership wishes, a referendum will be placed before our association in 2023 to determine if we will continue our affiliation with the Federation. We also plan to continue conversations with additional Federation-affiliated associations regarding what kinds of measures can be established in conjunction with one another and welcome any interested parties into that dialogue.

 

Within the next three years FSAC will focus on initiatives that center on creating space for and amplifying the scholarship and film and media work of Black, Indigenous, and People of Colour (BIPOC) members and will seek to build stronger relations with the larger BIPOC film community in Canada. To this end we will outline a series of actionable items at our upcoming AGM and will put in place accountability mechanisms to review what has been achieved by 2023. These urgent initiatives are currently being imagined and strategized as an open collaboration between our executive and Anti-Racism and Decolonization committee, which was formed this year in response to a notice of motion for developing greater strategies for BIPOC inclusivity in the membership.

 

At this time, the executive and AR-D want to reflect and converse with our membership further on these efforts. This will be a central focus of our work in the coming years. To this end we invite this statement to be shared widely and we welcome those who want to join us in this conversation to please contact Shana MacDonald, FSAC President: president@filmstudies.ca.



Update:
February 26, 2021

 

A follow up note on our withdraw from Congress 2021. FSAC will provide an alternative online venue for our annual conference on the already scheduled dates of June 1-3. It will be free and open to the membership and we welcome full participation by all members and the interested public to attend the conference.

 

The executive is indebted to the guidance and wisdom of Sylvia D. Hamilton, filmmaker, writer and Inglis Professor at the University of King’s College who had been scheduled to give the annual Martin Walsh Lecture in 2020, but it was cancelled due to Covid. We have been in consultation with her over the last several months. Ms. Hamilton has indicated there is a pressing need to take account of scholarship being done on Black and Indigenous filmmaking by scholars and writers from those constituent communities, and to urge further work in this area by members and affiliates of our association. The executive fully agrees and will make this central to our work over the next while. As our invited Martin Walsh lecturer for this year, Ms. Hamilton has deferred her spot with a request that we instead spotlight a dialogue between two emerging Black and Indigenous scholars/writers, or filmmakers to foster a greater sense of community and academic support for such work. We will work with her to develop a different Martin Walsh lecture format for this year in keeping with the aims of the alternative on-line gathering. We want this to be a starting point for conversations at the AGM this year on how to continue offering this type of support for scholarship on Black and Indigenous film on a sustained, on-going level.

 

With the free and open online format, we believe there is an opportunity for advancing significant dialogue across the membership despite our physical distance. We genuinely hope you will participate in one or all of the events, panels, and AGM that will be held during the conference.

 

Please keep an eye out for a full program announcement in April.

 

 


 

Déclaration: Retrait du Congrès 2021 en soutien à la Black Canadian Studies Association (BCSA)

Mise à jour du 26 février 2021.
 

L’exécutif de l’ACÉC tient à exprimer son soutien sans équivoque au retrait de la Black Canadian Studies Association (BCSA) du Congrès 2021, tel qu’indiqué dans leurs déclarations publiques des 9 et 20 février derniers. Nous sommes profondément troublés par l’inaction initiale de la Fédération en ce qui concerne les demandes de la BCSA et tenons à souligner que, bien que la Fédération ait maintenant répondu à certaines de ces demandes, il demeure un besoin critique pour la Fédération de continuer à faire preuve d’action et de responsabilité dans ses relations à la BCSA et à la lutte contre le racisme anti-Noir et la décolonisation au sein de sa propre institution et dans les espaces académiques plus largement.

 

L’ACÉC accepte l’analyse et les positions adoptées par la BCSA. Leurs déclarations et leurs actions ont incité l’exécutif de l’ACÉC, en consultation avec notre comité d’anti-racisme et décolonisation (AR-D), à entamer une série de discussions approfondies, quoique préliminaires, sur les mesures concrètes que nous pouvons prendre en tant qu’association pour démontrer notre soutien à la BCSA en ce moment et dans les années à venir. Cela a également suscité une réflexion sur la manière dont nous pouvons déployer des efforts tangibles et durables pour lutter contre le racisme anti-Noir et pousser pour une plus grande décolonisation au sein de notre propre association.

 

Dans un premier temps, nous nous retirons du Congrès 2021; nous créerons un cadre alternatif en ligne pour notre conférence annuelle 2021.

 

Lors de notre AGA de cette année, nous ouvrirons une discussion sur l’opportunité de poursuivre ou non notre affiliation avec la Fédération et proposerons un calendrier de trois ans pour la discussion et l’évaluation de la manière dont la Fédération met en œuvre ses engagements déclarés pour lutter le racisme anti-Noirs et assurer la décolonisation dans les sphères universitaires. Si les membres le souhaitent, un référendum sera soumis à notre association en 2023 pour déterminer si nous continuerons notre affiliation avec la Fédération. Nous prévoyons également de poursuivre les discussions avec d’autres associations affiliées à la Fédération concernant les types de mesures qui peuvent être mises en place conjointement et d’accueillir toutes les parties intéressées dans ce dialogue.

 

Au cours des trois prochaines années, l’ACÉC se concentrera sur des initiatives axées sur l’amplification des études et du travail cinématographique et médiatique des Personnes Autochtones, Noir.e.s et De Couleur (PANDC) et cherchera à établir des relations plus solides avec la communauté de cinéma PANDC au Canada. À cette fin, nous présenterons une série d’éléments pouvant donner lieu à une action lors de notre prochaine AGA et mettrons en place des mécanismes de responsabilisation pour examiner ce qui a été accompli d’ici 2023. Ces initiatives urgentes sont actuellement imaginées et élaborées dans le cadre d’une collaboration ouverte entre notre comité exécutif et le comité de lutte contre le racisme et la décolonisation, qui a été formé cette année en réponse à une motion visant à développer de plus grandes stratégies pour l’inclusion PANDC parmi les membres.

 

En ce moment, l’exécutif et l’AR-D veulent réfléchir et converser avec nos membres sur ces efforts. Ce sera un axe central de notre travail dans les années à venir. À cette fin, nous invitons cette déclaration à être largement diffusée et nous souhaitons la bienvenue à ceux qui souhaitent se joindre à nous dans cette conversation à communiquer avec Shana MacDonald, présidente de l’ACÉC: president@filmstudies.ca.

 

 


 
Mise à jour
26 février 2021

 

Un suivi de notre retrait du Congrès 2021. L’ACÉC fournira un autre lieu en ligne pour notre conférence annuelle aux dates déjà prévues du 1er au 3 juin. Il sera gratuit et ouvert aux membres, et nous accueillons la pleine participation de tous les membres et du public intéressé pour assister à la conférence.

 

L’exécutif est redevable envers les conseils et la sagesse de Sylvia D. Hamilton, cinéaste, écrivaine et professeure Inglis à l’Université du King’s College, qui devait donner la conférence annuelle Martin Walsh en 2020, qui a été annulée en raison de Covid. Nous avons été en consultation avec elle au cours des derniers mois. Mme Hamilton a indiqué qu’il y a un besoin pressant de tenir compte des bourses d’études sur la réalisation de films noirs et autochtones par des universitaires et écrivains de ces communautés, et d’exhorter les membres et affiliés de notre association à poursuivre leurs travaux dans ce domaine. L’exécutif est entièrement d’accord et en fera un élément central de notre travail au cours des prochaines années. En tant que conférencier invité Martin Walsh pour cette année, Mme Hamilton a décidé de reporter sa place en nous demandant plutôt de mettre en lumière un dialogue entre deux chercheur(e)s / écrivain(e)s ou cinéastes noirs et autochtones émergent(e)s afin de favoriser un plus grand sens de la communauté et des universitaires en soutien à un tel travail. Nous travaillerons avec elle pour développer un format de conférence Martin Walsh différent pour cette année en accord avec les objectifs de la rencontre alternative en ligne. Nous voulons que ce soit un point de départ pour les conversations à l’AGA de cette année sur la façon de continuer à offrir ce type de soutien pour les bourses d’études sur les films noirs et autochtones à un niveau soutenu et continu.

 

Avec le format en ligne gratuit et ouvert, nous pensons qu’il est possible de faire progresser un dialogue significatif parmi les membres malgré notre distance physique. Nous espérons sincèrement que vous participerez à un ou à tous les événements, panels et AGA qui se tiendront pendant la conférence.

 

Veuillez garder un œil sur l’annonce complète du programme en avril.

Tagged with:
 

Comments are closed.