Currently viewing the category: "Grad Colloquium"

La version française ci-dessous

22nd Annual FSAC Graduate Colloquium
York University, Friday February 28 – Sunday March 1st, 2020
Call for papers: “Activity”

Keynote address by Dr. Brenda Longfellow, York University

Call for Papers: Activity

Cinema is an active agent: the mutual and reciprocal relationship between moving images and their spectators, the very act of making cinema, is a direct action. Packaged within this making is the action on the screen, the action of the technology capturing and then displaying the cinematic object, and the actions of the spectator. These activities extend well beyond screenings, into production, archiving, theorizing, and distributing; cinema is a collaborative, communal, multi-technological process of creation that spreads itself across vast networks of spectatorship, reception, distribution, imaginaries, and/or activisms. Such cases are woven into the medium’s history: from early Soviet montage articulating class struggle, to the Brechtian cinemas of the late French New Wave, to second wave feminist consciousness raising, and to contemporary practises in interactive documentary and new media, cinema has routinely been considered and used in service of a political modality. In 2020, cinema’s activities are global, streaming over the internet, and able to represent and shape the great forces of our current moment, including, but not limited to, climate catastrophe, mass migration, global civil war, economies of precarious labour, and the ongoing project of settler colonialism. These forces manifest simultaneously as hyper-local, ingrained in the communities their making emerges from, sites where both positive and negative consequences are most intimately felt.

The 22nd Annual FSAC Graduate Colloquium at York University coincides with the Cinema and Media Arts Department’s 50th anniversary. This department was built on a foundation of political praxis, in response to and continuation of this history of a cinema which is inherently political and active. It was in this spirit that in 1985 a collective of York University film professors—including Robin Wood, Andrew Britton, Scott Forsyth, among other notable scholars, critics, and filmmakers—founded CineAction, a self-described “magazine of radical film criticism and theory”. In her editorial contribution to CineAction’s final issue in 2016, co-founder Florence Jacobowitz conceives of the magazine’s approach to film criticism as a kind of political activity, recalling its founding “out of necessity, as a magazine that would publish politicized readings and where theory could be tested against critical practice (instead of simply imposed)”. Consequently, this year we ask for an engagement with the idea of activity and activism in film theory, history, and practise. How is cinema used as a tool of direct action? How does form foster political engagement?

Possible topics include, but are not limited to:
Medium specificity and activism
Cinema and direct action
New media(s)
Documentary
Worldbuilding and futurisms—imaginations of the world as otherwise
Queer and trans cinemas
Research creation
Public and participatory art practices—artists intervening in the public sphere
Counterpublic spheres
Community media histories
Activist film festivals
Archival interventions
Media and pedagogy
The Anthropocene

Interested students should submit an abstract of no more than 300-500 words through the following form by Friday, January 3rd: https://forms.gle/P8ZKqFtw58Kz1yZV8

***

22e Colloque annuel de l’ACÉC pour les étudiant-e-s des cycles supérieurs
Université York, Vendredi, 28 février – Dimanche, 1er mars 2020
Appel à conférence : « Activité »

Conférence liminaire : Prof. Brenda Longfellow, Université York

Appel à communication : Activité

Le cinéma est un agent actif : la relation mutuelle et réciproque entre les images en mouvement et leurs spectateurs, l’acte de faire du cinéma, est une action directe. Dans toute cette création se retrouve l’activité que l’on retrouve à l’écran, l’activité derrière la technologie de captation, ainsi que la monstration de l’objet cinématographique, en plus des activités spectatorielles. Ces activités se prolongent bien au-delà de l’écran, dans la production, l’archivage, la théorisation et la distribution ; le cinéma est collaboratif, communal, un procédé de création pluritechnologique qui s’étend jusqu’aux vastes réseaux spectatoriels, de réception, de distribution, de l’imagination, et/ou d’activisme. De tels exemples se tissent dans l’histoire de ce médium : des débuts du montage de l’avant-garde soviétique qui traitaient de la lutte des classes, des théories brechtiennes associées à la nouvelle vague française, de la deuxième vague féministe et de la sensibilisation, jusqu’aux pratiques contemporaines dans le documentaire interactif et des nouveaux médias, le cinéma a toujours été systématiquement considéré et utilisé au service d’une modalité politique. En 2020, les activités cinématographiques sont mondiales, diffusées en continu sur Internet, tout en ayant la possibilité de représenter et de façonner les grandes forces du moment y compris, mais sans s’y limiter, la catastrophe environnementale, l’immigration massive, la guerre civile mondiale, l’économie des emplois précaires, ainsi que les colonies de peuplement actuelles. Ces influences se manifestent simultanément d’un point de vue hyperlocal, enracinées dans les communautés desquelles elles émergent, dont les conséquences, qu’elles soient positives ou négatives, sont intimement liées.

Le 22e Colloque annuel de l’ACÉC pour les étudiants des cycles supérieurs à l’Université York coïncide avec le 50e anniversaire de son département de cinéma et d’arts médiatiques. Ce département a été créé sur des bases de la praxis politique, en réponse et en prolongement de cette histoire d’un cinéma fondamentalement politique et actif. C’était dans cet esprit qu’en 1985, un collectif de professeurs en cinéma de l’Université York incluant Robin Wood, Andrew Britton, Scott Forsyth, avec d’autres spécialistes, critiques et cinéastes, a fondé CineAction, un magazine décrit comme traitant de la critique et de la théorie cinématographique radical. Dans sa contribution éditoriale pour l’ultime numéro de CineAction en 2016, la cofondatrice Florence Jacobowitz mentionne que l’approche envers la critique cinématographique a été conçue comme une sorte d’activité politique, se remémorant ces fondements comme une nécessité en tant que magazine qui publierait des textes politisés où la théorie pourrait être mise à l’épreuve contre la pratique analytique (au lieu de simplement l’imposer). Nous demandons donc, par conséquent, cette année de faire appel à un engagement avec cette idée de l’activité et de l’activisme associée avec la théorie du cinéma, l’histoire et la pratique. Comment le cinéma est-il utilisé en tant qu’outil d’une action directe ? Comment entretenir la promotion d’un engagement politique ?

Les propositions d’article peuvent aborder les sujets suivants, sans s’y limiter :
Spécificité et militantisme du médium
Cinéma et action directe
Nouveau(x) média(s)
Documentaire
Construction d’univers et futurisme – imagination d’autres mondes
Cinéma gai et transgenre
Recherche-création
Pratiques artistiques publiques ou participatives – artistes intervenant dans la sphère publique
Sphères contre-publiques
Histoire des médias communautaires
Festivals de films activistes
Interventions archivistiques
Média et pédagogie
L’Anthropocène

Les étudiant-e-s intéressé-e-s sont prié-e-s de faire parvenir une proposition comprenant entre 300 et 500 mots en suivant les instructions suivantes d’ici le vendredi 3 janvier 2020 : https://forms.gle/P8ZKqFtw58Kz1yZV8

 

Call for Proposals

The 2020 Carleton University Film Studies Graduate Student Colloquium will be held on Friday, March 6 and Saturday, March 7, 2020, in Ottawa. The organizing committee is excited to announce a call for proposals from students across Canada and studying at the graduate level in film and/or media studies. The conference is not strictly organized around an essential theme and as such we are seeking papers that encompass a broad number of topics within the discipline(s).

This colloquium is sponsored by the Film Studies program, located in the School for Studies in Art and Culture at Carleton University.

The colloquium’s keynote speaker is Susan Lord, a current professor in the Department of Film and Media at Queen’s University in Kingston, Ontario. She is interested in feminism, critical theory, and vulnerable media. Currently she is the Director of the Vulnerable Media Lab, and archival project that collects media from groups such as women and Indigenous peoples. Her Keynote Address will occur on the evening of March 6.

Please submit proposals of no more than 300-500 words, for a presentation of twenty minutes, on any topic in film and/or media studies. Include current or past university or institutional affiliation, degree level (MA or PhD), a brief description of research interests (no more than 50 words), and contact email address. Submit proposals, as an email attachment, in a Word document (or Word-compatible file), to:

carletonfilmgsc@gmail.com

The deadline for submissions is Monday, January 6, 2020.

We thank you for your submissions and look forward to your participation in this Colloquium.

Kind regards,

The 2020 Student Colloquium Organizing Committee

 

21st Annual Graduate Colloquium / 21ème colloque des cycles supérieurs

Carleton University, Ottawa, Mar. 1-3, 2019 / Université Carleton à Ottawa, 1-3 mars 2019

Call for Proposals / Appel à communications

***la version française suit***

The 2019 FSAC Graduate Student Colloquium will be hosted by Carleton University from Friday March 1 to Sunday March 3, on the Carleton University campus in Ottawa. The organising committee is excited to announce a call for proposals from students across Canada and and abroad, studying at the graduate level in film and/or media studies. The conference is not strictly organized around an essential theme and as such we are seeking papers that encompass a broad number of topics within the discipline(s).

This Colloquium is sponsored by the Film Studies Association of Canada. Support is also provided by the Film Studies program, in the School for Studies in Art and Culture, at Carleton University.

This year the Canadian Journal of Film Studies will co-sponsor the Colloquium, and will host a special panel discussion on the topic of academic publishing.

Please submit proposals of no more than 300-500 words, for a presentation of twenty minutes, on any topic in film and/or media studies. Include current or past university or institutional affilliation, degree level (MA or PhD), a brief description of research interests (no more than 50 words), and contact email address. Submit proposals, as an email attachment, in a Word document (or Word-compatible file), to:  carletongsc2019@gmail.com

The deadline for submissions is Friday, Nov. 30, 2018.

We thank you for your submissions and look forward to your participation in this Colloquium.  

* * *

Le colloque des cycles supérieurs de l’ACÉC 2019 sera organisé par l’Université Carleton du vendredi 1er  mars au dimanche 3 mars, sur le campus de l’Université Carleton à Ottawa. Le comité organisateur est heureux d’annoncer un appel à communications pour les étudiant.e.s canadien.ne.s et de l’étranger qui étudient aux cycles supérieurs dans la discipline des études cinématographiques ou médiatiques. La conférence ne porte pas sur une thématique en particulier. Nous sommes plutôt à la recherche de propositions sur les différents sujets et approches afférant à nos disciplines.

Le colloque sera coordonné et soutenu par le programme d’études cinématographiques de l’École d’études de l’art et de la culture de l’Université Carleton, avec l’aide de l’Association canadienne d’études cinématographiques.

Pour cette édition, la Revue canadienne de cinématographique fournira un soutien particulier pour le Colloque, et organisera une table ronde spéciale sur le thème de la publication académique.

Les étudiant.e.s intéressé.e.s sont prié.e.s d’envoyer un résumé d’environ 300 à 500 mots pour une présentation de 20 minutes portant sur un sujet d’étude cinématographique ou médiatique. Veuillez inclure votre affiliation universitaire ou institutionnelle, votre niveau universitaire (MA ou PhD), une brève description de vos intérêts de recherche (environ 50 mots) ainsi que votre adresse courriel lors de votre envoie. Insérez votre résumé en pièce jointe au courriel en format Word (ou un fichier compatible avec Word) à l’adresse: carletongsc2019@gmail.com

Veuillez envoyer vos résumés avant le vendredi 30 novembre 2018.

Nous vous remercions pour vos contributions et votre participation à ce colloque.

 

Call for paper / Appel à communications
20th FSAC Grad Colloquium / 20e colloque des cycles supérieurs de l’ACÉC 

February 15-17 2018 at the University of Toronto’s Cinema Studies Institute
Du 15 au 17 février 2018 au Cinema Studies Institute de l’Université de Toronto

Deadline : December 20, 2017
Échéance : 20 décembre 2017

*la version française suit 

CFP: “Vanishing Points”

From classical film theory to present discourse, cinema and other screen media are most often discussed, philosophized, and thought as visual objects, texts that appeal to our capacity to interpret visual material. From Bazin’s argument for the cinematic image’s capacity to present the world anew to the viewer’s eyes, feminist psychoanalytic film theory’s emphasis on the gaze as a marker of sexual difference, to colloquial terms like “picture show” and “moving images,” the message has remained clear: what you see is not only what you get, but what is worthy of discussion. This is not to say that such discourses are not important (of course they are, and will continue to be so), but simply that the hidden and the invisible demand our attention. What is out of sight should never remain out of mind.

Certain discourses, subjectivities, bodies, and even formal cinematic elements have been pushed to the fringes of thought in film studies—forced to the point of vanishing. This conference calls for papers exploring these vanished objects and experiences; “Vanishing Points” aims to both direct attention towards this experience of vanishing, and argue for changes in thought and discourse that would work towards un-vanishing the vanished. Canada, for instance, has a history of vanishing its own past of colonization to promote an image of multiculturalism; this past is a vanishing point, often remaining unrepresented in film and other media, and therefore pushed out of the visible realm.

The “Vanishing Points” conference and UofT’s Cinema Studies Graduate Student Union journal calls for papers aiming to answer questions like: “How might we de-centre vision in film and media studies? Can vision be de-centred in the discipline? What is invisible in our disciplines, what has been vanished?”; “What roles do our social, economic, and political institutions and systems play in structuring and populating zones of invisibility?”; “What relationships do certain bodies possess with the visible? How are they made visible/invisible and what are the implications of this play of visuality?”; “How might the concept of‘vanishing’ inform and shape future discourses on subjectivity, representation, and presence in film and screen media?”. In short, “Vanishing Points” wants to uncover any topics, subjects, and questions that have been “vanished” through dominant rhetoric. Through setting our sights on vanishing points, this FSAC Graduate Colloquium hopes to broaden film and media studies discourse to include more than the visible—to include the perpetual presence of the vanished.

Possible topics include:

  • Cinema in/of the Anthropocene
  • The body (technological, human, non-human, etc.)
  • The animal/animality
  • Gender and new media
  • Critical race theory
  • Sexuality studies
  • Film philosophy/philosophy of film
  • Digital media art
  • Porn studies
  • Cinesexuality
  • Transnational cinema
  • Post- and neo-colonial studies
  • Screendance
  • Spectatorship
  • Affect theory
  • Cinema and the senses
  • Ethics and cinema
  • Sound studies
  • Indigenous art and identity
  • Social media studies
  • The screen and the everyday

Conditions:

Colloquium:

This colloquium is open to graduate students from film studies and similar disciplines exclusively. Interested students must submit a brief abstract (300 to 500 words), in English or

French, by December 20, 2017, at the following address: csgraduatestudentunion@gmail.com.

Graduate Journal:

The Cinema Studies Institute is also starting a graduate journal. We will take some of the graduate colloquium submissions as journal submissions; they will be considered for publication following the graduate colloquium. The selection, editing, and publication process is expected to take place from May-August, 2018. When submitting your abstract, please note whether you would like to be considered for the journal in addition to the conference, the conference only, or the journal only.

Submissions should include the

following information

  • Your name
  • Level of study
  • Name of your University
  • Title of your presentation
  • Abstract
  • Short bibliography
  • Whether you would like to be considered for the CSI’s graduate journal

Following the analysis of submitted proposals, the committee will communicate their decisions by January 9th, 2018.

 

 


 

Appel à communications: « Points de fuite »

Des théories classiques du cinéma au présent discours, le cinéma et autres médias écraniques sont généralement discutés, critiqué et pensé en tant qu’objets visuels, c’est-à-dire en tant que textes qui requiert une capacité d’interprétation de l’image et de ses composantes. Du cinéma qui aurait la capacité d’offrir une image renouvelée du monde au regard du spectateur chez Bazin, aux termes familiers d’« images en mouvement » ou de « vues animées », sans oublier l’importance du regard en tant que marqueur de différenciation sexuelle pour plusieurs courants de théories du cinéma à tendance psychanalytique, la formule perdure : la vue est réifiée et seule candidate possible à une discussion digne de ce nom. Ce constat n’en dénigre d’ailleurs pas moins son importance : il ne fait que souligner le point de fuite que constituent d’autres composantes telles que l’invisible et l’éphémère à son égard. Ce qui échappe au regard ne devrait jamais échapper à l’esprit.

Certains discours, certaines subjectivités, certains corps et même certains éléments formels du cinéma forment les points de fuite nécessaires à l’uniformité d’une discipline. Cette conférence lance un appel à des contributions sensibles à ces objets et expériences évanescents ; l’intention de « Points de fuite » est donc de se soucier de cette expérience du fuyant de manière à amener des nouvelles pistes de réflexions qui viseront à le ramener au premier plan. Les récentes célébrations du 150e anniversaire du Canada ne sont pas sans nous rappeler le point de fuite récurrent que représente un passé colonisateur, ici essentiel à l’image consolidée du multiculturalisme canadien; ce passé est un point de fuite, poussé en marge du visible par sa sous-représentation au cinéma et dans d’autres médias.

Le colloque « Points de fuite » ainsi que le journal des cycles supérieurs de la CSI propose donc de s’intéresser aux questionnements suivants : « Comment dé-centré le visible en études cinématographiques et est-ce une avenue envisageable ? Qu’est-ce qui est nécessairement invisible dans notre discipline en tant que point de fuite ?» ; « Quels rôles jouent les institutions sociales, économiques et politiques dans la formation de ces zones d’invisibilités? » ; « Quelles sont les relations que certains corps possèdent avec le visible ? Comment sont-elles rendues visibles ou invisibles et quelles sont les conséquences de cette malléabilité ? ; « Comment est-ce que le concept de 1’ « évanescent » peut informer et contribuer à modeler certains discours futurs sur la subjectivité, la représentation et la présence en ce qui a trait aux médias écraniques ? En résumé, « Points de fuites » désir ramener au premier plan ces thèmes, sujet et interrogations qui organisent les points de fuites des discours dominants. C’est par l’observation de ces points de fuite que le colloque des cycles supérieurs de l’ACÉC espère élargir le discours des études cinématographiques de manière à inclure plus que le visible – de manière à inclure la présence perpétuelle de l’évanescent.

Des présentations abordant les sujets suivants sont encouragées :

  • Le cinéma de / dans l’Anthropocène
  • Le corps (technologique, humain, non humain, etc.)
  • L’animal / l’animalité
  • Le genre et les nouveaux médias Théories critiques de la race
  • Sexuality studies
  • Philosophie du cinéma / Philosophie d’après le cinéma
  • Art numérique
  • Porn studies
  • Cine sexuality
  • Cinéma transnational
  • Études post- et néo- coloniales
  • Screendance
  • Études spectatoriales
  • Théorie de l’affect
  • Le cinéma et les sens
  • Le cinéma et l’éthique
  • Études sonores
  • Identité et art autochtone
  • Études des médias sociaux
  • L’écran et l’ordinaire

 

Conditions :

Colloque :

Ce colloque s’adresse exclusivement aux étudiants/es de deuxième et de troisième cycle provenant d’études cinématographiques ou d’autres disciplines connexes. Les étudiants/es intéressés/es sont priés/es d’envoyer un résumé d’environ 300 à 500 mots, en français ou en anglais, au plus tard le 20 décembre 2017 à l’adresse : fcsgraduatestudentunion@gmail.com.

Journal :

La Cinema Studies Institute démarre également un projet de journal des cycles supérieurs. Nous considérerons certaines des propositions du colloque pour une publication future. Le processus de sélection, d’élaboration et de publication aura lieu durant les mois de mai à août 2018. Lorsque vous soumettez votre candidature, prière de spécifier si vous désirez que celle-ci soit considérée pour le journal et le colloque, que pour le colloque ou que pour le journal.

Dans le courriel de soumission, les étudiants/es sont priés/es d’inclure :

  • Leur nom
  • Le programme de maîtrise ou de doctorat dans lequel ils/elles sont inscrits/es
  • Leur institution universitaire
  • Le titre de leur présentation
  • Le résumé de leur présentation
  • Une bibliographique sommaire
  •  Si la présentation doit être considérée pour publication dans le journal des cycles supérieurs de la CSI

Vous devriez recevoir la réponse du comité scientifique d’ici le 9 janvier 2018.

 

 

Appel à communications / Call for paper
19e colloque des cycles supérieurs de l’ACÉC / 19th FSAC Grad Colloquium

Du 15 au 18 février 2017 à l’Université de Montréal
February 15-18 2017 at the University of Montréal

Échéance : 20 novembre 2016
Deadline : November 20, 2016

Les hauts, les bas et les entre-deux du cinéma : naissance et mort des segmentations en études cinématographiques 

English version will follow

Voilà près de quinze ans que chercheurs, journalistes et autres commentateurs réfléchissent sur la prétendue « révolution numérique » et les bouleversements qu’elle a entraînés au niveau de la production, de la distribution et de l’expérience cinématographiques. De cette polarité fondatrice entre le numérique et l’analogique est apparu un ensemble d’oppositions charnières qui façonnent le discours actuel. En effet, les nouvelles plateformes de diffusion et la démocratisation de certains moyens de production ont mis en relief plusieurs « binômes » qui orientent largement — à tort ou à raison — notre compréhension : cinéma/média, spectateur ordinaire/cinéphile/fan, amateur/professionnel, culture savante/culture participatoire, local/global, etc. Toutes ces oppositions ont trouvé voix et racines à travers les différentes approches disciplinaires du cinéma : culturel, esthétique, politique, historiographique, etc.

Apparues entre autres pour faire sens d’un contexte médiatique en pleine mutation, ces oppositions doivent être investiguées de nouveau, afin d’en évaluer le bien-fondé et la portée épistémologique. En s’intéressant non pas tant aux traits hétérogènes et aux disparités qu’aux zones de négociation entre ces concepts, cette édition du colloque s’oriente sur l’étude spécifique des pratiques, des objets et des modes de pensée caractérisés par l’hybridité ou l’intersectionnalité. Il s’agira ainsi non seulement d’outrepasser certaines dichotomies tenaces pour mettre en lumière la diversité et la complexité des pratiques médiatiques actuelles, mais aussi de comprendre le rôle du cinéma dans une « écologie audiovisuelle » qui semble vouloir le redéfinir complètement.

Des présentations abordant les sujets suivants (mais pas seulement) sont encouragées :

  • Les recoupements entre cinéma et d’autres médias (jeux vidéo, réalité virtuelle, littérature, etc.)
  • Le retour à une esthétique ou des moyens de production analogiques dans ou autour des productions numériques et ses effets tant sur la production, l’esthétique, ou le spectateur.
  • Les définitions et redéfinitions de métiers liés à la production cinématographique.
  • Les plateformes de diffusion de contenu vidéo sur le web et leurs effets sur la production amateure et professionnelle, ainsi que leur influence sur les spectateurs (cinéphiles et fans).
  • La production et la consommation d’œuvres de production locales/globales/« glocales »
  • L’intersectionnalité entre la culture savante et de la culture populaire (au niveau de la production du savoir, de la consécration d’œuvres, etc.)
  • Les stratégies d’appropriation corporatiste de contenus audiovisuels produits de manière indépendante ou semi-indépendante
  • Festivals de film, lieux de visionnements de films, etc.
  • Transmédialité des récits

*** Veuillez noter que toutes les propositions abordant d’autres questions que celles énumérées plus haut et/ou réfléchissant sur un autre sujet que celui proposé dans cet appel à communications sont également bienvenues, et sont invitées à être soumises à notre comité scientifique.

Conditions d’admissibilité :
Ce colloque s’adresse exclusivement aux étudiants/es de deuxième et de troisième cycle provenant d’études cinématographiques ou d’autres disciplines connexes. Les étudiants/es intéressés/es sont priés/es d’envoyer un résumé d’environ 300 et 500 mots, en français ou en anglais, au plus tard le 20 novembre 2016 à l’adresse : fsac.acec.grad.2017@gmail.com. Dans le courriel de soumission, les étudiants/es sont également priés/es d’inclure :

  • Leur nom
  • Le programme de maîtrise ou de doctorat dans lequel ils/elles sont inscrits/es
  • Leur institution universitaire
  • Le titre provisoire de leur conférence
  • Le résumé de leur présentation
  • Une bibliographie sommaire

Vous devriez recevoir la réponse du comité scientifique d’ici le 15 décembre 2016.


High, Low and Everything in Between:
The Birth and Death of Labels in Film Studies

For some fifteen years now, researchers, journalists and other commentators have discussed the so-called “digital revolution” and the impact it may have had on the production, distribution and experience of cinema. From the initial cleavage between analogue and digital, a set of pivotal oppositions have developed that effectively mould contemporary discourses. New distribution platforms and the democratization of certain production tools have given rise to a number of binary oppositions that often direct—for better or for worst—our understanding: cinema/media, spectator/cinephile/fan, amateur/professional, academic culture/participatory culture, local/global, etc. Every disciplinary approach—whether it is cultural, aesthetic, political, historiographical, etc.—has taken up these pairs of concepts.

These oppositions, which have appeared among other reasons to make sense of a media landscape in the midst of transformation, merit further investigation so that their value and epistemological reach may be reevaluated. By focusing on the zones of transfers and negotiations between these concepts rather than on their differences or unique traits, the 2017 edition of the FSAC graduate colloquium aims to shed some light on the study of practices, objects or modes of thought that are characterized by their hybridity or intersectionality. The goal, therefore, will not only be to go beyond some of these entrenched dichotomies to showcase the diversity and complexity of contemporary media practices, but also to strive to understand the role of cinema within an “audiovisual ecology” that seems to try to change it completely.

Submissions can include, but are not limited to topics such as:

  • Interactions between cinema and other media (video games, virtual reality, literature, etc.)
  • The return to analogue aesthetics or analogue modes of production within digital productions, and its effects on production, aesthetic and the spectator.
  • Definitions and redefinitions of the trades and professions of cinema production
  • Web content distribution platforms and their impact on amateur and professional productions, as well as their influence on spectators (cinephiles and fans)
  • Producing and consuming local, global and global media content
  • Intersections of academic and popular culture (in regards to knowledge creation and to the recognition of media objects, etc.)
  • Corporate strategies for acquiring independent or semi-independent audiovisual production
  • Film festivals, spaces of exhibition, etc.
  • Transmedia narratives

*** Please note that we also welcome proposals that focus on questions other than those enumerated here and/or deal with other topics altogether than the one proposed in this call for papers.

Conditions:
This colloquium is open to graduate students from film studies and similar disciplines exclusively. Interested students must submit a brief abstract (300 to 500 words), in English or French, by November 20, 2016, at the following address: fsac.acec.grad.2017@gmail.com. Submissions should include the following information:

  • Your name
  • Level of study
  • Name of your University
  • Title of your presentation
  • Abstract
  • Short bibliography

Following the analysis of submitted proposals, the scientific committee will communicate their decision by December 15, 2016.

 

Projections : Rendre publiques les études cinématographique
Appel à participation – « Non-colloque » pour étudiants des cycles supérieurs
Du jeudi au samedi, 18-20 février 2016 – Universités Ryerson et York, Toronto
Postuler à gradcolloquium@filmstudies.ca au plus tard le vendredi, 21 décembre 2015.
Cliquez ici pour accéder au CFP (PDF). 

Projections: Making Film Studies Public
Graduate “Un-Colloquium”
Thursday to Saturday, 18-20 February 2016
Ryerson and York Universities, Toronto
Submit to gradcolloquium@filmstudies.ca by Friday, December 21, 2015.
Click here for the CFP (PDF).

 

 

Call for Papers – Version Française ci-dessous

PROPAGANDA-CENSORSHIP-DIGITAL MEDIA

FILM STUDIES ASSOCIATION OF CANADA
17th ANNUAL GRADUATE COLLOQUIUM

FEBRUARY 27-28, 2015

UNIVERSITY OF REGINA

Keynote Lecture by Dr. Will Straw, Director, McGill Institute for the Study of Canada, McGill University

Submission deadline: Monday, December 15th 2014*

Propaganda is pervasive in contemporary society, and has generated a considerable body of artefacts and theories which attempt to explain them. In fact, it is thanks to its role as propaganda during WWI that cinema became a legitimate art. By the end of the 1930s, its mobilizational potential was taken seriously by all countries with established film industries, and continued to be valued during the Cold War, thus generating speculations that cinema has an inherent structural and technological predisposition for distortion – both of optics and of meaning (Paul Virilio). Nowadays, because of ubiquitous screen media outlets, we have witnessed an unprecedented proliferation of conspiracy theories as an alternative form of (dis) information or propaganda. Moreover, since its emergence as a mass media phenomenon, film propaganda has always already been associated with (self) censorship and surveillance. Therefore, at the 2015 FSAC Grad Colloquium, we invite discussion of the complex – even paradoxical – relationship between film/media arts (and film language), on the one hand, and propaganda, surveillance, (self) censorship and conspiracy theories, on the other – from both contemporary and historical points of view.

Papers and possible topics may include, but are not limited to:

– Historical role of film propaganda, surveillance and (self) censorship
– Theoretical approaches to film propaganda
– Conspiracy cinema
– Conspiracy theories on film and in social media
– Censorship and self-censorship in cinema and in social media
– Censorship, self-censorship and the evolution of film language
– Surveillance on film
– Surveillance and (self) censorship
– Contemporary cinematic forms of propaganda and consensus building
– The filmmaker as propagandist
– Digital technology and propaganda
– Cinematography, film sound and editing in service of propaganda
– Propaganda in narrative cinema or avant-garde film or computer games

*Submissions are invited from all English and French speaking graduate students (MA & PhD), in Film and Media Studies or a related discipline. PLEASE NOTE THAT PROPOSALS ON TOPICS other than the colloquium’s official theme ARE ALSO WELCOME. Please submit an abstract of no more than 250 words. Be sure to include your name, degree, academic affiliation, e-mail address, as well as the title of your presentation. Abstracts should be sent to: Philippe.Mather@uregina.ca. Please write “Grad Colloquium 2015” in the subject heading of the e-mail, and upload the abstract as an attachment (in either Word or PDF format). Notices of acceptance will be sent by January 2015.

Click here to download the Call for Papers 

PROPAGANDE – CENSURE – MÉDIAS NUMÉRIQUES

ASSOCIATION CANADIENNE D’ÉTUDES CINÉMATOGRAPHIQUES
17e COLLOQUE ANNUEL DES ÉTUDIANTS DE 2e ET 3e CYCLES
27-28 FÉVRIER 2015

UNIVERSITÉ DE RÉGINA

Discours d’ouverture prononcé par le Dr. Will Straw, Directeur de l’Institut d’études canadiennes de McGill, Université McGill.

Date limite de soumission: lundi, le 15 décembre 2014*

La propagande est largement répandue dans la société contemporaine, ayant produit un large corpus d’artefacts et de théories qui tentent de les comprendre. En fait, c’est grâce à son rôle de propagande pendant la première guerre mondiale que le cinéma est devenu un art légitime. Dès la fin des années trente, son pouvoir de mobilisation fut prise au sérieux par toutes les nations dotées d’une industrie cinématographique, et continua d’être appréciée pendant la guerre froide. Certains en conclurent que le cinéma est caractérisé par une prédisposition structurelle et technologique à la distortion optique et sémantique (Paul Virilio). De nos jours, à cause de l’omniprésence des écrans médiatiques, on peut observer une prolifération sans précédent de théories conspirationnistes qui servent d'”information” ou de propagande. De plus, depuis son apparition au sein des mass média, la propagande cinématographique a toujours déjà été associée avec la censure et la surveillance. Ainsi, au colloque 2015 de l’ACEC pour les étudiants de 2e et de 3e cycles, nous invitons les participants à débattre d’une question complexe, voire paradoxale, soient les rapports entre les arts filmiques (leurs langages respectifs) d’une part, et la propagande, la surveillance, la censure et l’auto-censure, et les theories du complot d’autre part, de points de vue contemporains et historiques à la fois.

Les présentations et sujets potentiels peuvent inclure, sans s’y limiter:
-Le rôle historique du film de propagande, de la surveillance et de la censure
-Les approches théoriques du film de propagande
-Le cinéma conspirationniste
-Les théories du complot concernant le cinéma et les médias sociaux
-La censure, l’auto-censure et l’évolution du langage cinématographique
-La surveillance au cinéma
-La surveillance et l’auto-censure
-La propagande cinématographique contemporaine comme recherche d’un consensus
-Le cinéaste comme propagandiste
-La technologie numérique et la propagande
-La caméra, le son, et le montage au service de la propagande
-La propagande dans le cinéma narratif ou d’avant-garde, ou dans les jeux vidéos

*Tous les étudiants de 2e et 3e cycles en études de cinéma ou toute discipline connexe, pouvant s’exprimer en anglais ou en français, peuvent soumettre une présentation. PRIÈRE DE NOTER que les propositions ne correspondant pas à la thématique du colloque SONT ÉGALEMENT ACCEPTABLES. Veuillez faire parvenir un résumé de votre présentation (maximum : 250 mots). Assurez-vous d’inclure votre nom, diplôme, affiliation académique, courriel, ainsi que le titre de votre présentation. Les résumés doivent être envoyés à : Philippe.Mather@uregina.ca. Veuillez indiquer « Colloque 2015 – 2e et 3e cycles » dans la section « Objet » du courriel et inclure le résumé de la présentation en pièce jointe (format Word ou PDF). Un avis d’acceptation sera envoyé en janvier 2015.

 

THE CORPUS: BODIES ON FILM/BODIES OF FILM

LE CORPUS: LES CORPS DANS LE CINÉMA/ CORPUS D’OEUVRES FILMIQUES

16th Annual FSAC Graduate Student Colloquium /16e Colloque annuel de l’ACÉC pour les étudiants des cycles supérieurs

Cinema Studies Institute, University of Toronto
February 28 – March 2, 2014

Click here to download the program – Cliquez sur ici pour le programme

 

CALL FOR PAPERS

The Corpus: Bodies on Film/Bodies of Film 

 

Film Studies Association of Canada 16th Annual Graduate Colloquium
Hosted by the Cinema Studies Institute at the University of Toronto
Toronto, Ontario
February 28 – March 2, 2014

 

Keynote by Melinda Barlow, Associate Professor of Film Studies at the University of Colorado, Boulder.

La version française suit.

Turning towards the important roles sensory and visceral experiences play in our apprehending of media texts, scholars of the moving image have endeavored to call attention to the ongoing need for media scholarship and theory to explore questions pertaining to the cinematic “body.” These inquiries probe not only the embodied experience of the spectator, but also how media objects might constitute a body or corpus. The continuing evolution of the digital has paralleled the degradation and demise of more traditional film bodies, perhaps best exemplified by the phasing out of celluloid. However, it has also contributed to the growth of new archival bodies of cinema, while engendering a recast relationship between the corporeal entity and the virtual body of the avatar. As such, the aim of this colloquium is to examine the shifting relationships between the spectatorial and textual body, as well as the extent to which film and media texts constitute a body to be collected, archived and fetishized by fans and cinephiles alike.

How can our conception of ‘body’ extend to include cinema and moving images as forms of corporeality? As contemporary media moves toward the virtual, what can be said about the materiality of analogue media? Is celluloid forever condemned to the realm of waste and lost objects? What insights can we glean through analyzing our corporeal relationship to media texts? Does our understanding of established bodies of the moving image (e.g. archives, collections, canons) influence our research practice?

Possible presentation topics may include, but are not limited to:

  • Materiality/Material culture of the Cinema (industrial and amateur)
  • Transgressive or Marginalized Bodies/Alienated or Neglected Archives
  • Body Modification or Body as Art Piece
  • Cinephiles and the Fan Collection/Connoisseurship
  • Auteurism and the Cinematic Canon(s)
  • Abjection and Disgust/Film Decomposition and the “Lost” film
  • Body Genres (e.g. Horror, Melodrama, Pornography)/Genres as Bodies
  • Necrology and Dead Bodies/Orphan Films and Lost Corpuses
  • Embodied performance in video art and avant-garde practices
  • Cinematic waste (e.g. deleted scenes, found footage, home movies, blooper reels)
  • Film Preservation and the Archive

Please submit a 300 word abstract including your name, degree/department, email address and title of your presentation by December 9 to gradcolloquium@filmstudies.ca. Submissions are welcome in both English and French from graduate students in film, television, and media studies or other disciplines with a focus on the moving image. Notices of acceptance will be sent by early January 2013.

APPEL AUX COMMUNICATIONS

Le corpus: les corps dans le cinéma/ corpus d’oeuvres filmiques

 

Le Seizième Colloque Annuel de l’Association Canadienne D’Études Cinématographiques
Organisé par le Cinema Studies Institute de l’Université de Toronto
Toronto, Ontario
28 février – 2 mars, 2014

 

Discours d’ouverture par Melinda Barlow, Professeur Adjoint de l’Étude du Cinéma à l’Université de Colorado, Boulder.

Les experiénces sensorielles et viscérales jouent un rôle très important dans notre compréhension des textes médiatiques. Les savants du film et média continuent d’explorer des questions associées au corps, ou le corpus filmique. Ces questions explorent l’experiénce du spectateur, ainsi que les objets médiatiques eux-mêmes, qui peuvent être considérés comme ‘un corps’. L’objectif de ce colloque est d’examiner les relations en flux entre le corps réel (humain) du spectateur, et le corps du texte/sur texte (film). Ce colloque désire d’aussi examiner comment des textes filmiques ou médiatiques peuvent être considérés comme des ‘corps’ pour être collectionés par les ‘fans’ et par les cinéphiles.

Est-ce que le celluloïde, un corps filmique, est condemné d’être seulement un ‘déchet’, dans l’ère numérique? Quel en est l’avantage d’analyser notre relation comme spectateur, comme corps humain, avec le corps du texte? Comment est-ce que notre recherche comme savants peut être influencer par des collections, ou corps, filmiques?

Des thèmes possibles sont:

  • Le matière du cinéma
  • Des corps marginalises (sur film/du film)
  • Les collections des ‘fans’ et cinéphiles
  • La décomposition du film (celluloïde)
  • Le corps comme objet d’art
  • Le film ‘perdu’
  • Les performances du corps dans le film

Nous invitons donc ceux et celles qui le désirent à nous soumettre un extrait de leur papier (300 mots environ.) Chaque extrait devra être accompagné d’une courte note biographique (votre nom, département/diplôme et le titre de votre présentation), ainsi que d’une adresse de courriel.
Le dernier délai pour l’envoi des inscriptions est le 9 decèmbre, 2013. Veuillez les envoyer au courriel: gradcolloquium@filmstudies.ca 

Les avis d’acceptation seront envoyés début janvier 2013.

 

 

FSAC 15th Annual Graduate Student Colloquium

CALL FOR PAPERS: Transitions and Translations: New Approaches to the Moving Image

Hosted by Mel Hoppenheim School of Cinema at Concordia University

Montréal, Québec

March 1-2, 2013

 

La version française suit.

The ever-increasing mobility of film and moving images within contemporary digital technologies are leading to their reexamination in disciplines as varied as art history, communications, media studies, cultural studies, and film studies. As moving images splinter and scurry onto innumerable platforms that cross all national borders, we chase these objects of scholarly investigation across disciplinary boundaries and theoretical frameworks in our attempts to conceptualize these historical transitions of media forms and the questions they raise.  This contemporary shift has reignited scholarly interests in the very notions of transition and translation, prompting new investigations into film history, theory, aesthetics, and the very discipline of film studies.  The 15th Annual FSAC Colloquium invites contributions from graduate students testing new approaches towards these moments of transition and objects of change.

Possible topics could include but are not limited to:

  • Global networks of circulation
  • Movement across media platforms
  • Technological shifts in historical context
  • Non-theatrical exhibition
  • Film Festivals
  • Experimental and avant-garde cinemas
  • Interdisciplinary approaches to Film Studies
  • Globalization and media
  • Archives and the digital age
  • Multimedia and digital research practices
  • Liminality and in-betweenness
  • Gender transgression in film and media
  • Translation and subtitling practices
  • Ephemeral media
  • Imaging technologies in scientific practice
  • Media and the changing public sphere
  • Remixes and remakes
  • Paradigms shifts within film and media theory

Submissions are invited in both English and French from graduate students (MA, MFA, and PhD) in film, media, and television studies or in other disciplines with research focused on visual culture and the moving image.  Please submit an abstract (300 words maximum) and the title of your presentation; be sure to include your name, degree and academic affiliation.

Abstracts should be sent to: gradcolloquium@filmstudies.ca.  Please include “FSAC Transitions and Translations” as the subject of the email and include the abstract as an attachment in either Word, Rich-Text, or PDF format.

Abstracts must be submitted by December 5, 2012.

Notices of acceptance will be sent by early January 2013.

 

For more information, go to: http://www.filmstudies.ca/category/grad-students/grad-colloq.

 

The Transitions and Translations Colloquium will be coordinated and supported by the Department of Film Studies, the Department of Communication Studies, and the Humanities Doctoral Program at Concordia University, in cooperation with the Film Studies Association of Canada.


 

15e Colloque annuel de l’ACÉC pour les étudiants des cycles supérieurs

APPEL À PROPOSITIONS : Transitions et traductions: nouvelles approches de l’image en mouvement

Organisé par l’école de cinéma Mel Hoppenheim de l’Université Concordia

Montréal, Québec
Le 1er et 2 mars 2013

La mobilité toujours plus grande des films et de l’image en mouvement au sein des technologies numériques contemporaines mène à une reconsidération et une réécriture de celles-ci à travers des disciplines aussi variées que l’histoire de l’art, les études des médias, les études culturelles et les études cinématographiques. Alors que l’image en mouvement vole en éclats et qu’elle se précipite sur de très nombreuses plateformes qui transcendent les frontières nationales, nous cherchons ces sujets de recherches universitaires qui vont au-delà des limites des disciplines et des cadres théoriques et qui tentent de conceptualiser ces transitions historiques et formelles des médias et les questions qu’elles soulèvent. Ce changement a ravivé les intérêts académiques au sein même du domaine des études cinématographiques, de son histoire, de sa théorie et de son l’esthétique. Le 15e Colloque annuel de l’ACÉC sollicite des propositions de communications des étudiants des cycles supérieurs qui s’intéressent à ces moments de transition et à ces objets en changement et qui proposent de nouvelles approches par rapport à ceux-ci.

Les contributions peuvent, mais ne doivent pas nécessairement, aborder les sujets suivants:

  • les réseaux de circulation mondiaux
  • les mouvements entre les différentes plateformes médiatiques
  • les changements technologiques dans un contexte historique
  • la diffusion hors des salles de cinéma
  • les festivals de cinéma
  • les cinémas expérimentaux et d’avant-garde
  • les approches interdisciplinaires du cinéma
  • les médias et la mondialisation
  • les archives et l’ère du numérique
  • les multimédias et les recherches pratiques sur le numérique
  • le liminal et l’entre-deux
  • les transgressions du «gender» dans les films et les médias
  • la traduction et les sous-titres
  • les médias éphémères
  • l’imagerie des technologies dans les pratiques scientifiques
  • les remix et les remakes
  • les changements de paradigmes dans les théories du cinéma et des médias

Les étudiants des cycles supérieurs (maîtrise ou doctorat) en études cinématographiques et médiatiques, en études télévisuelles ou toute autre discipline dont la recherche porte sur la culture visuelle et à l’image en mouvement sont invités à envoyer leurs propositions de communications en français ou en anglais. Veuillez soumettre un résumé (300 mots maximum) et le titre de votre présentation. Assurez-vous également d’inscrire votre nom, votre diplôme et votre affiliation universitaire.

Merci de faire parvenir votre proposition à l’adresse suivante gradcolloquium@filmstudies.ca, en indiquant « ACÉC transitions et traductions » en objet de votre courriel, et de joindre votre propositon en format Word, Rich-Text ou PDF.

 

La date limite pour soumettre votre proposition est le 5 décembre 2012.

Les avis d’acceptation seront envoyés début janvier 2013.

 

Pour plus d’information : http://www.filmstudies.ca/category/grad-students/grad-colloq.

 

Le colloque « transitions et traductions » sera coordonné et soutenu par le Department of Film Studies, le Department of Communication Studies, et l’Humanities Doctoral Program de l’Université Concordia, en coopération avec l’Association canadienne d’études cinématographiques.