Issues Authors Articles Cinédocuments Reviews Search

CJFS/RCEC Articles


Click here for a list of all CJFS/RCEC articles.

Page 1 of 1 page(s)



  • 23.1 : 2014 : PDF: Video after Video Stores by Jeff Scheible
    PDF AVAILABLE · Abstract · Permalink
  • Page 1 of 1 page(s)



    Video after Video Stores

    by Jeff Scheible

    Abstract: Since the mid to late 2000s, there have been widespread closures of video rental stores across North America, signaling a wider shift in the media landscape that corresponds to the rise of online media distribution, a changing film culture, and a changing economy. Rather than following these big-picture shifts, this article reflects on the often surprising and undocumented media histories of where videos go when stores close. To follow these trajectories, I outline a theory of media redistribution and consider "redistribution aesthetics" as a category that allows us to account for the relationship between shifts in the media landscape and cultural practices that reorient the relationship between "old" and "new" media. I adopt a textured methodology, incorporating site-specific research with aesthetic inquiry, following "video after video stores" across three distinct fields, allowing us to understand a common logic across them: a retail redistribution store; the art world; and the Internet.

    Résumé: Depuis le début des années 2000, il y a eu un nombre grandissant de fermetures de clubs vidéos partout en Amérique du Nord, phénomène qui indique une transformation importante du paysage médiatique qui concorde avec la hausse de la distribution numérique, avec un changement de la culture filmique et avec une économie en transformation. Plutôt que de s’engager sur les chemins souvent fréquentés de cette grande histoire, cet article s’intéresse aux pistes, souvent surprenantes et peu documentées, qui suivent la trajectoire des copies lorsqu’on ferme boutique. Pour ce faire, j’esquisse une théorie de la redistribution des médias et explore une esthétique de la redistribution. Cette esthétique nous permet de rendre compte de la relation qui existe entre la mutation du paysage médiatique et les pratiques culturelles qui remodèlent le rapport entre les “nouveaux” et les “vieux” médias. J’adopte une méthodologie variée, qui combine une enquête spécifique au terrain de recherche et une investigation esthétique. En suivant le destin des “vidéos après les clubs vidéos” à travers trois champs distincts, ceux du commerce de redistribution au détail, du monde de l’art et de l’Internet, on peut voir se dessiner une commune logique qui les traverse.

    PDF: cjfs_23_1_Scheible.pdf