Issues Authors Articles Cinédocuments Reviews Search

CJFS/RCEC Articles


Click here for a list of all CJFS/RCEC articles.

Page 1 of 1 page(s)



  • 19.2 : 2010 : PDF: Cinematic Experience, Film Space, and the Child’s World by Annette Kuhn
    PDF AVAILABLE · Abstract · Permalink
  • Page 1 of 1 page(s)



    Cinematic Experience, Film Space, and the Child’s World

    by Annette Kuhn

    Abstract: This essay develops some ideas from psychoanalysis—in particular the object-relations concept of transitional phenomena--concerning the psychological, physical and to a degree, the social, aspects of the child’s world as these may inform an understanding of the cinematic experience. In this light, the essay explores the particular sorts of engagements that cinema can offer its consumers through the interplay between inner, psychical reality and outer, material, reality in the world of the film and the experience of the viewer. It addresses the materiality of film as a cultural medium whose distinctiveness lies in the ways it can create and organize spatiality and motion, and suggests how cinema may recreate and evoke the feeling of entering, or re-entering, a child’s world. These questions are discussed with reference to three films: Where Is the Friend’s Home? (Abbas Kiarostami, France/Iran, 1987); Mandy (Alexander Mackendrick, UK,1951); and Ratcatcher (Lynne Ramsay, UK, 1999).

    Résumé: Cet article développe certaines idées de la psychanalyse—en particulier la conception objectale et relationnelle du phénomène transitionnel—qui concernent les aspects psychologiques, physiques et, à un certain degré, sociaux du monde de l’enfant en tant qu’ils peuvent donner forme à notre compréhension de l’expérience cinématographique. Dans cette perspective, cet article explore la sorte particulière d’engagement que le cinéma peut offrir à son consommateur dans l’interaction entre l’expérience psychique intérieure et la réalité matérielle extérieure dans le monde du film et dans l’expérience du spectateur. L’article suggère que le caractère distinctif de la matérialité du cinéma en tant que médium culturel réside dans les façons avec lesquelles le film peut créer et organiser l’espace et le mouvement et suggère aussi comment le cinéma peut recréer et évoquer le sentiment d’entrer dans, ou de retrouver, le monde de l’enfant. Ces questions sont discutées en référence à trois films : Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami, France/Iran, 1987); Mandy (Alexander Mackendrick, UK,1951); et Ratcatcher (Lynne Ramsay, UK, 1999).

    PDF: cjfs19-2_kuhn_cinematic_experience.pdf